• Aude Darrou

OUI à l'innovation positive !

Dernière mise à jour : 2 déc. 2020


Petites ou grandes, un nombre croissant d'entreprises dans le monde se lancent dans une approche résolument positive du développement durable optant ainsi pour un nouveau modèle de croissance plus vertueux, optimiste et souriant !


L'innovation positive désigne la création de nouveaux produits ou services répondant aux problèmes sociétaux environnementaux ou économiques, conciliant ainsi développement durable et rentabilité.



Mais l'innovation positive propose surtout une nouvelle conception de ce qu'est l'innovation et du rôle qu'elle doit jouer à la fois à l'intérieur et à l'extérieur de l'entreprise. Au delà du développement de solutions respectueuses des hommes et de l'environnement, elle affiche une vision résolument optimiste du développement durable avec la volonté de faire rimer innovation avec croissance, rentabilité, prospérité, santé, plaisir..."Imaginez ce à quoi un futur monde prospère et en pleine santé pourrait ressembler, puis commencez à l'élaborer immédiatement" (Craddle to Cradle - créer et recycler à l'infini - W.McDonough & M.Braungart). Tel est l'objectif attractif et ambitieux que vise l'innovation positive !


En fonction de la taille, de la maturité et de l'histoire de l'entreprise, l'innovation positive revêt différentes formes plus ou moins abouties. Du projet visant à réduire l'impact carbone de son process de production à l'acquisition externe d'une start up durable, de l'optimisation du cycle de vie de sa gamme existante à la création d'une toute nouvelle marque "verte" au sein de son portefeuille... Les stratégies d'innovation positive sont multiples et plus ou moins radicales. Mais chaque initiative compte. L'approche par petits pas (inspirée des méthodes de Nudge) est intéressante, ce qui est important est la constance et la durée.


Aujourd'hui force est de constater que l'on assiste à un véritable essor de l'innovation positive: le concept n'est plus niche même si beaucoup reste à faire. Chaque jour, de nouvelles initiatives sont communiquées, proposées, lancées avec fierté. Un vraie transformation est en marche !


Alors concrètement, comment s'engager dans une démarche d'innovation positive ?

Voici quelques premières pistes.


Des paroles aux actes


La formulation d'une raison d'être d'entreprise, la définition d'une stratégie RSE , l'écriture d'une nouvelle plateforme de marque à impact constituent LE point de départ pour donner le cap, l'orientation, la ligne d'horizon.


Mais il faut ensuite traduire opérationnellement et concrètement ses engagements si on ne veut pas risquer de faire du "green" ou du "purpose washing". Ce passage à l'acte est fondamental car donner du sens ne suffit plus. Les marques fortes produisent autre chose que de beaux discours ou de belles communications. Elles se doivent d'activer concrètement leurs engagements auprès de leurs collaborateurs, de leurs consommateurs et de la société civile à travers des projets innovants.


Du "less bad" au "more good"


La concrétisation de ses convictions dans son activité d'innovation doit se faire de façon convaincue et convaincante pour donner une vraie légitimité à son entreprise et à sa marque. L'idée est de faire plus que de soigner l'impact négatif de son activité ( même si cette première étape est importante et salutaire). Il s'agit de se fixer comme objectif de produire un impact plus fort et positif, en transformant encore davantage son offre !


Cela signifie qu'au delà de rassurer sur la provenance et le type d'ingrédients utilisés, de lancer un produit labélisé bio ou équitable au sein d'une gamme plus large, il faut ensuite viser plus haut (en y allant progressivement et par étape): proposer une action forte et emblématique qui fera boule de neige (avec un objectif chiffré ambitieux 0 ou100%), faire évoluer le cœur de son offre vers le bien-être des consommateurs, la cohésion sociale ou le respect de l’environnement, initier de nouveaux modèles économiques plus circulaires, inclusifs ou collaboratifs.


Du "responsable" au "désirable"


Les marques qui inscrivent le développement durable dans leur positionnement et l'active concrètement sont celles qui réussissent le mieux (source Havas Media en 2013 / meaningful brands). La crise du Covid-19 a accentué cette nécessité d'avoir des marques fortes, engagées, responsables. Consommateurs, salariés, tous poussent dans se sens. La montée du développement durable dans les préoccupations des consommateurs est une tendance de fond au niveau mondial : 88 % des Européens disent s’intéresser à la consommation responsable, d’une façon ou d’une autre.


En ne limitant plus le développement durable aux communications corporate, en donnant vie à leur engagement à travers des produits et des services innovants, en l'incarnant dans leur activité opérationnelle au quotidien, les marques favorisent la préférence et accentuent leur différentiation.


Alors êtes-vous prêts, vous aussi, à participer à cet élan optimiste vers une innovation toujours plus positive ?


Chez White Leaf, nous vous accompagnons à développer des innovations positives, créer des marques à impact et sensibiliser vos équipes autour du développement durable.

Pour en parler, contactez-nous : aude.darrrou@whiteleaf.fr



110 vues0 commentaire